Une part de mon frère

Publié le par Catpower

Hier, j'ai reçu sur ma boîte mail la liste des dernières fiches mises à jour sur Copains d'avant. Le genre de mail que je mets habituellement à la corbeille, sans les lire. Mais, étant en vacances, j'ai pris pour une fois le temps de le survoler... Mouais. Bof... Peu de fiches mises à jour. Rien de bien intéressant... Quand, soudain, un nom a retenu mon attention. Celui d'un ami de mon frère. Quelqu'un avec qui il faisait la paire, au collège. Mon coeur s'est serré.

 

Cet ami, combien de fois nous avons conseillé mon frère de le recontacter, lorsqu'il allait mieux, l'été 2009 ! Et combien de fois encore nous avons cherché à le joindre, après sa mort... Mais rien à faire. Le numéro indiqué dans le répertoire de mon frère ne répondait pas. Ce n'était plus le bon...

 

Cela s'est avéré une véritable épreuve, après son suicide, d'essayer de retrouver les amis de Louis. En fait, nous n'avons quasiment retrouvé personne. Et la solitude de mon frère nous est apparue de manière encore plus flagrante, dure et crue. Cette extrême solitude à laquelle sa maladie l'avait conduit. C'est bien ça, la cruauté de la schizophrénie, une maladie qui enferme, éloigne de tout, même des êtres les plus proches.

 

Après quelques hésitations, je me suis dit que cet ami devait savoir. Comment lui dire ? Comment m'y prendre ? J'ai fini par lui envoyer un mail énonçant simplement les faits. Et il m'a répondu. Il était stupéfait ! Cela faisait pas mal de temps qu'il essayait de recontacter Louis... Un flot d'émotions m'a submergée. Des émotions ambivalentes. De la tristesse et une sorte d'excitation à l'idée de l'avoir retrouvé. La nuit j'ai rêvé de mon frère, encore vivant. Et au petit matin, une sorte d'euphorie m'a envahie. La joie d'avoir retrouvé une part de mon frère.

Publié dans Deuil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Avis de décès 04/12/2012 13:26

La présence d'un être disparue est toujours omniprésente dans le coeur et l'âme de ses proches. Une sensation de bonheur peut nous envahir dès qu'un souvenir nous revient du passé. Un petit moment
de bonheur dans une douleur incertaine.

Dina 20/04/2011 22:58


Je relis ce texte que j'ai déjà lu plusieurs fois et les larmes coulent.
Prends bien soin de toi.
A bientôt.
Dina


Louve 07/08/2010 20:59


Ton récit est très émouvant...
Merci de nous faire partager cela..
Louve