Le droit de hurler

Publié le par Catpower

http://media.paperblog.fr/i/100/1003971/cri-silencieux-dedvard-munch-L-2.jpeg"J'ai peur de te dire des trucs inutiles ou prétentieux... mais je crois qu'il faut hurler son deuil... surtout un deuil aussi douloureux... Dans certains pays, quand un deuil touche une famille ou une personne, tous dansent et crient leur souffrance jusqu'à l'épuisement, toute la nuit, ou mêmes plusieurs jours...", m'écrit Dawn, commentant mon post du 28 décembre sur la décompensation. "Malheureusement, nous vivons dans une societé qui permet peu que l'on s'exprime, que l'on se laisse aller à crier sa souffrance pourqu'elle sorte.... C'est une sociéte, une culture, qui veut avant tout garder les apparences de "bonheur" et qui a peur de tous les "travers" et cherche à les cacher à tout prix...", poursuit le(la) bloggeur(-se). Et vous, qu'en pensez-vous ?

En tous cas, voici ce que j'en pense, moi : non, Dawn, tu ne dis pas des trucs inutiles ou prétentieux ! Loin de là...
Souffler, hurler... Ce sont des actes vitaux pour moi, aujourd'hui. Un droit que je revendique. Pour survivre, retourner à la vie. Extérioriser. Lâcher-prise. Ne pas m'enliser dans le chagrin. Ne pas me laisser bouffer par le désespoir et la colère...

Mais il me faut lutter. Pour ce droit. Contre l'autocensure intégrée dès le plus jeune âge : laver son linge sale en famille... Et contre le regard lourd de reproches de ceux qui ne comprennent pas, ne veulent pas reconnaître la douleur, l'entendre, la voir... Et contre la fausse pudeur : se taire pour ne pas déranger les autres, rester digne, se montrer fort, apte à tout encaisser...

Pffff ! Des conneries, oui ! Que je balaie d'un revers de la main... en écrivant ce blog. La douleur est mieux supportée lorsqu'elle est partagée. Le silence tue : mon frère est mort de son mutisme.

Alors, dès que je peux, je le fais : je hurle. ça m'est arrivée pas plus tard que samedi soir, dans les bras de mon ami. Pleurer, crier, taper du poing... De toute façon, je n'ai pas le choix. Sinon, j'implose.

Publié dans Deuil

Commenter cet article

Marc de Metz 04/01/2010 19:08


Bonsoir. Je vais accueillir « officiellement » demain matin ton blog dans un article sur le mien. Aujourd’hui, je viens de l’accepter avec plaisir, parmi ceux des Architectes d’intercoeurs. J’ai
rajouté dès maintenant sa bannière dans la galerie des Architectes d’intercoeurs. Celle-ci est accessible en permanence au début de mon blog dans le module « Rencontrer les Architectes
d’intercoeurs ».

Désolé de cette longue attente qui aura été la tienne depuis que tu as demandé à nous rejoindre dans notre communauté. Mais là enfin, j’ai réussi à trouver le temps nécessaire pour préparer et
annoncer ton arrivée, vos arrivées car vous êtes plusieurs à nous rejoindre en même temps. C’est pour cette raison, que pour la première fois, pour ne pas te faire attendre plus longtemps, je
prends la décision d’accueillir ton blog en même temps que huit autres que j’ai aussi été obligé de faire attendre bien trop longtemps.

Je te souhaite la bienvenue en te remerciant d’avoir souhaité nous rejoindre parmi les belles personnalités et les beaux talents que tu connais peut-être déjà ou que tu découvriras, si tu le
désires. La solidarité est une valeur partagée par beaucoup d’entre nous. Je suis heureux que tu nous rejoignes. Je te souhaite une très belle fin de cette journée. Je ne peux que te proposer de ne
pas hésiter toi aussi à aller à la rencontre des Architectes d’intercoeurs

En ce début d’année 2010, si proche de la perte de ton frère, je te présente mes vœux en te souhaitant d’y commencer doucement à y trouver de l’apaisement en compagnie de ceux qui te sont chers.
Bienvenue… . @mitié, Marc de Metz.


Catpower 04/01/2010 19:31


Merci à toi, Marc, pour ces mots d'apaisement. Et surtout, bonne année 2010 !


dawn 04/01/2010 17:02


vas-y, hurle, Cat.... HURLE....!!!

ça m'a fait tout drôle de voir que tu m'as cité dans ton article... mais c'est ça c'est ça... tout à fait ça... "contre la fausse pudeur" ... bravo..; courage, continue.. bises


Catpower 04/01/2010 19:34


Merci, Dawn. Tes mots m'ont particulièrement touchée. Ils m'ont également fait bcp réfléchir sur les freins qui nous empêchent de nous exprimer. C'est pour ça que j'ai souhaité mieux les mettre en
avant sur le blog.