"Le chêne", d'Henri Michaux

Publié le par Catpower

http://thumbs.dreamstime.com/thumb_61/114823991221812f.jpg"J'ai rencontré un chêne ; haut comme le doigt, et il souffrait. Sur ses quatre feuilles, deux étaient complètement jaunes. Les autres étaient mal tendues et sans luisant.
Je ne lui découvris aucun ennemi dans le voisinage, ni une excessive concurrence.
Quelque parasite habile avait dû s'insinuer en lui. Un chêne, et puis ? qu'est-ce que c'est que ça pour un parasite !
Donc, je l'arrachai, racines et feuilles mortes, et en l'air !
On le dit tenace, mais se remettre à vivre au point où il en était, non ! Il n'en avait pas appris assez pour ça"

"Le chêne", par Henri Michaux dans Lointain intérieur



Tout dans ce poème m'évoque mon frère...

Commenter cet article

Cha. 24/01/2010 18:07


C'est un poème magnifique...


Catpower 24/01/2010 18:40


Effectivement, j'aime bcp Henri Michaux et le relis régulièrement. on ne laisse pas assez de place à la poésie aujourd'hui. pourtant, ces mots, à travers des images simples, savent dire l'indicible
et apaiser...