La vieillesse

Publié le par Catpower

Adolescente et jeune adulte, j'idéalisais la vieillesse. Vivre vieille, enrichie, aguerrie par les épreuves et l'expérience, débarassée des oripeaux de la beauté et de la séduction... Cette image m'apaisait. Libre, enfin ! Politiquement incorrect... A l'image de Brigitte Fontaine, qui chante "Je suis vieille et je vous encule"...

Encore aujourd'hui, je m'imagine finir ma vie ainsi : vieille femme au caractère trempée, la peau tanée, vivant au bord de la Méditérranée, en Turquie. Dans une maison blanche donnant sur la mer, protégée des regards par un jardin ombragé par les figuiers et les oliviers, en bonne cohabitation avec des chats, un âne, une chèvre, une tortue...

Comme cette vieille crêtoise prise en photo par un oncle dans les années 70 et dont j'ai fait le portrait, plus tard, à 20 ans.

En revanche, je n'ai jamais pu imaginer mon frère vieillir. Lui-même nous a avoué à plusieurs reprises, sur plusieurs années d'interval, ne pas se voir vivre au-delà de 50 ans. Comme le pressentiment de sa fin avant l'heure...

Publié dans Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article